Project Description

Journal de mon confinement

La première fois que j’ai photographié le fond de mon évier c’était après avoir nettoyé et épluché des carottes. Je me souviens, l’évier était plein d’eau et, après avoir enlevé le bouchon, les épluchures se sont agglutinées au fond formant cette chose esthétique. Il m’arriva alors de faire à nouveau attention au fond de mon évier et de prendre de nouvelles photos.

Puis, le confinement arriva et nombreux sont ceux qui ont commencé à documenter leur vie pendant cette période. J’ai voulu en garder une trace à mon tour tout en étant à contre courant, en faisant un pied de nez à ce que je pouvais constater.

Plus tard après avoir déjà commencé ma série, j’ai lu dans le Charlie Hebdo cet article qui m’a tout de suite fait pensé à ce que je pouvais ressentir et à qui m’a poussé à poursuivre cette démarche.

Voici le journal de mon confinement. A vous de retrouver ce qui se trouve au fond de mon évier.